skip to Main Content

Quelle société voulons-nous pour demain ?

A la veille de cette rentrée scolaire (ou non), Les Petits Nous proposent une sélection de films réalisés sur le rôle de l’école et la société que nous voulons. 5 documentaires questionnent la logique scolaire classique et invitent à découvrir différentes pédagogies où l’enfant est acteur et auteur de ses apprentissages.


« Quels enfants laisserons-nous à la planète ? »

Cette question est au cœur de l’enseignement d’Isabelle Peloux, institutrice de l’école élémentaire du Colibri qu’elle a fondée aux Amanins, un site agro-écologique de la Drôme créé par Pierre Rabhi et Michel Valentin.

En immersion pendant un an, la réalisatrice franco-québécoise Anne Barth a su capter de façon sensible les interactions entre Isabelle, les enseignants-stagiaires et les enfants.

Quels enfants laisserons-nous à la planète ? est un film didactique et une porte d’entrée dans un monde pédagogique éclairé et inspirant. Il nous renvoie à l’enjeu même de l’éducation, notre éducation et celle des générations futures… Une éducation centrée sur la nécessité d’apprendre à faire ensemble, sur le besoin d’éduquer pour élever les consciences.

Ce film est  un outil de transmission vivant pour accompagner les professeurs, éducateurs, animateurs et parents dans l’éducation des enfants !  L’intention du film est simple : témoigner que vivre en paix, solidairement et en citoyen responsable nécessite un apprentissage.


« Educacion prohibida »

L’Éducation interdite est un documentaire argentin qui remet en cause le système éducatif contemporain. Réalisé par Germàn Goin Campos, le film documente diverses pratiques d’enseignement alternatives et des écoles non conventionnelles en Amérique latine et en Espagne. Il inclut des approches éducatives comme l’enseignement populaire, Montessori, l’enseignement progressif, Waldorf – Steiner, l’école à domicile, etc.
Filmé en espagnol (la vidéo est sous-titrée en français), le documentaire sorti en 2012, donne la parole à une grande quantité d’intervenants issus de plusieurs pays d’Amérique du Sud et de l’Espagne. Ce film postule que nous sommes enfermés dans un paradigme qui évolue trop lentement : l’école publique et obligatoire est une invention de la société industrielle naissante de la fin du XIXe siècle, dont le souci était moins de former des citoyens libres que des travailleurs adaptables et qualifiés.


« Alphabet »

Les méthodes pédagogiques utilisées pour éduquer nos enfants ne sont-elles pas dépassées ?
De la France à la Chine, de l’Allemagne aux États-Unis, Alphabet  réalisé par Erwin Wagenhofer et sorti en octobre 2015, questionne un système éducatif qui privilégie la performance au détriment de la créativité et de l’imagination. En exposant au grand jour les limites d’un modèle hérité de la révolution industrielle, pédagogues, chercheurs, scientifiques, chefs d’entreprise et élèves abordent le rôle de l’enseignement et envisagent des voies alternatives à nos pratiques actuelles.


« Les enfants de Summerhill »

Summerhill est une école pour enfants de cinq à quinze ans dits « difficiles ». Fondée en 1921 en Angleterre par le psychanaliste A.S. Neill (« Libres enfants de Summerhill » 1970, Editions Maspero), elle se dresse contre l’école traditionnelle, contre les parents hantés par les standards sociaux de l’argent et du succès, contre le système qui forme des individus manipulés et dociles. Les cours y sont absolument facultatifs. Les élèves sont libres de les suivre, ou de jouer ou de ne rien faire …
D’anciens élèves racontent leur parcours, ce qu’a représenté Summerhill dans leur existence et ce qu’ils sont devenus dans le monde d’aujourd’hui. Illustré d’images d’archives, le document réalisé par Bernard Kleindienst (1997) montre beaucoup plus qu’une aventure originale, un autre regard, une autre façon d’agir sur cette insertion sociale qu’est l’école obligatoire.


« Une Idée Folle »

Tourné par Judith Grumbach dans neuf établissements scolaires – publics et privés, de la maternelle au collège, aux quatre coins de la France,  Une Idée Folle  est un film sorti en décembre 2016 qui pose la question du rôle de l’école au XXIè siècle.
A quels défis les citoyens de demain vont-ils devoir faire face et comment les y préparer ?
En cultivant l’empathie, la créativité, la coopération, la prise d’initiatives ou encore la confiance et soi et l’esprit critique chez les élèves en parallèle des savoir fondamentaux, les enseignants de ces écoles font le rêve fou de former une future génération de citoyens épanouis et responsables qui auront à coeur de transformer positivement la société qui les entoure. « S’adapter a un monde en changement suppose une école en changement et de faire des élèves – comme des enseignants – des acteurs du changement. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top